Domaine : Conseil en environnement
Région : Outaouais
Année : 2010-2014
Client : Société de transport de l’Outaouais

Conseil en environnement pour la construction d’un parcours réservé à l'autobus à Gatineau (Rapibus)

Le projet du « Rapibus » est une initiative de la Société de transport de l’Outaouais afin d’augmenter l’offre de transport en commun dans le secteur de la Ville de Gatineau. S’étendant sur plus de 12 km, le tracé ciblé traverse un parc municipal et une propriété de la Commission de la capitale nationale. Le tracé et les milieux naturels touchés couvrent une superficie de plus de 250 ha. 

Le mandat a nécessité des recherches bibliographiques et la réalisation d’inventaires au terrain visant la caractérisation des milieux humides, des cours d’eau ainsi que des habitats et ressources fauniques et floristiques (avifaune, herpétofaune, flore, espèces à statut particulier) le long du corridor du tracé. Un des volets a spécifiquement porté sur les mesures entourant l’habitat du poisson, afin de répondre aux exigences de Pêches et Océans Canada (MPO). À la suite de ces recherches et analyses, des demandes de certification d’autorisation en vertu de l’article 22 de la Loi sur la qualité de l’environnement, des demandes d’autorisation pour la réalisation de travaux dans des boisés de protection et d’intégration de la Ville de Gatineau et un rapport d’évaluation environnementale complet (examen préalable), requis en vertu de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale, ont été préparés, afin de permettre la mise en œuvre des travaux d’infrastructures, et ce, dans le respect des échéanciers. 

La surveillance et le suivi des mesures de protection de l’environnement ont également été assurés par un ajout au mandat initial. Les autorisations et l’évaluation environnementale ont nécessité l’élaboration de mesures d’atténuation visant à réduire l’impact des travaux sur les divers aspects de l’écosystème naturel et du milieu humain. 

Des plans de compensation ont été préparés pour répondre aux exigences du MPO et du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Ces plans proposaient de protéger et de recréer des milieux naturels de valeur similaire. Ils tiennent compte de l’ensemble de la réglementation, tant municipale, provinciale que fédérale. Finalement, des devis spéciaux, contenant les mesures de protection de l’environnement à l’intention des entrepreneurs, ont été préparés et suivis.